Nouvelles destinations (Calvi et Heraklion), stratégie et ambitions pour Volotea en 2023

15 novembre 2022 à 16h37

La compagnie aérienne Volotea a présenté aujourd’hui à Bordeaux sa nouvelle stratégie et ses ambitions pour 2023, sur fond de 2 nouvelles destinations, depuis Bordeaux, toujours en vols directs : Calvi dès le 6 mai tous les samedis, et Héraklion dès 29 avril mercredi et samedi, ce qui amène Volotea à 23 destinations dont 7 exclusives.

Volotea dans sa globalité

A ce jour, Volotea emploie plus de 1 750 employés dont environ 700 en France, et a été consacrée pour la 2ème année consécutive lauréate des «World Travel Awards », les atouts reconnus par les passagers étant la gentillesse et la disponibilité. En 2023, Volotea prévoit de vendre 11,7 millions de sièges, grâce à 70 000 vols avec 380 à 390 lignes et entre 41 à 43 avions (selon les ajustements de fréquentation de passagers), avec toujours 90 à 95 % de remplissage (97 % l’été dernier). La compagnie espagnole inaugurera sa 19ème base à Florence.

Le programme « Voloterra »

Volotea a récemment entamé un programme de développement durable nommé « Voloterra » basé sur 4 piliers : un nouveau modèle d’entreprise avec l’accent mis sur les vols directs reliant 100 villes en Europe dont 65 % de routes vers les îles, des émissions de CO2 à 14,2 % par siège / km entre 2019 et mai 2022, des carburants d’aviation durables (SAF) et un programme de recherche et développement sur un avion électrique avec le consortium espagnol « Dante », et un engagement de compensation totale des émissions de CO2 d’ici 2025.

Volotea en France et à Bordeaux

Avec 6,5 millions de sièges prévus en 2023, 224 lignes dont 62 domestiques (2ème compagnie après Air France en domestique), 8 bases, 26 avions, 60 % d’activité à l’international dont 34 % vers les îles (40 % depuis Bordeaux), 712 000 nouveaux sièges seront proposés depuis Bordeaux l’an prochain. 5 pays sont particulièrement reliés : l’Espagne, l’Italie, la Grèce, la Croatie et l’Algérie, et 7 destinations sont exclusives depuis Bordeaux : Santorin, Corfou, Dubrovnik, Split, Florence et Strasbourg. Toujours en 2023, à Bordeaux, un A320 avec 180 sièges remplacera un A319.

L’aéroport de Bordeaux, 1er distributeur de biocarburant en France

Simon Dreschel, directeur de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, a rappelé que « l’aéroport de Bordeaux et le 1er aéroport de plus d‘1 million de passagers à proposer du biocarburant, à base de 30 % d’huile usagée à disposition des compagnies aériennes (…) C’est la 1ère année où l’aéroport diminue sa consommation carbone (…) Nous devons devenir un hub de production énergétique ». Et côté trafic, « nous avons un objectif 5,6 millions de passagers en 2023 (ndlr : 7,7 millions en 2019) », soulignant aussi que, pour les besoins de développement de son réseau de destinations, qui profitera à toutes les compagnies dont Volotea et notamment à destination de l’Afrique du Nord, il est nécessaire d’assouplir l’organisation et la réglementation et de l’occupation de l’espace aérien.

 Stéphan Foltier

En photo de Une : Céline Lacroix, directrice du développement de Volotea
et Simon Dreschel, directeur de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac
- Photo @Stéphan Foltier

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article