Maison Emmanuelle Ajon : une 1ère étape vers l'intégration des MNA en plein Bordeaux

07 octobre 2021 à 11h55
Télécharger le podcast

La " Maison Emmanuelle Ajon " a été inaugurée mardi à Bordeaux, dans le quartier de la gare Saint-Jean. Un nouveau lieu spécifique pour l'accueil et l'accompagnement des " Mineurs Non Accomapgnés " (MNA), des jeunes réfugiés étrangers reccueillis dans cette structure ou bien d'autres gérées par l'association " Rénovation " présidée par le psychologue Janick Prémon. Avec l'aide du Conseil départemental de la Gironde et particulièrement de la regrétée Emmanuelle Ajon, ancienne vice-présidente du Département en charge de la protection de l’enfance et de la promotion de la santé et ancienne adjointe au maire de Bordeaux Pierre Hurmic (déjà conseillère municipale d'opposition - PS - au temps d'Alain Juppé), cette profonde humaniste et grande défenseuse des enfants a été une force de proposition et de construction exceptionnelle de ce projet, et de bien d'autres... Cette structure associative spécialisée, prend désormais en charge au coeur de la ville de Bordeaux 24 jeunes hébergés dans une 10aine de chambres afin de les former, de les intégrer dans la société française et républicaine, et leur donner ainsi un avenir plus optimiste et aussi prometteur que possible. Une lueur d'espoir pour des jeunes souvent trop laissés pour compte, à leur incertitude... Ecoutez les interviews en podcast ci-dessus.

Stéphan Foltier

Association Rénovation :
https://renovation-asso.fr/lassociation/conseil-dadministration/

20211004_144631(0).jpg (67 KB)

Photo @Stéphan Foltier pour Kulte Radio - Tous droits réservés

20211004_144029.jpg (166 KB)

Photo @Stéphan Foltier pour Kulte Radio - Tous droits réservés

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article